luchini.jpg

Humour et prise de parole : Fabrice Luchini et les ruptures

Faire rire n’est pas forcément un métier à part entière. Des comédiens plus connus pour des aventures en groupe au théâtre ou au cinéma se sont également essayés avec bonheur au one man show. Fabrice Luchini est l’un d’entre eux.

Observez le talent de conteur du comédien. Regardez cette vidéo :

Dès les premières secondes, on se rend compte que Fabrice Luchini parle très vite. Ce débit est motivé par la mise en scène de l’urgence de rencontrer son idole Roland Barthe. Malgré cela, on comprend tout ce qu’il raconte, car l’artiste a une excellente articulation, poussée, exagérée pour être certain d’être entendu. La compréhension de la scène est encore facilitée par une gestuelle très explicite et concrète. Chaque élément raconté l’est également avec les mains.
Si pour les besoins de son propos, on est amené à briser une des règles de la prise de parole en public, on peut renforcer la compréhension en accentuant l’application des autres règles.

A la 27ème seconde, Fabrice Luchini rencontre enfin Roland Barthe. Il maintient sa gestuelle et son articulation, mais ralentit le débit. Il accentue l’effet comique et théâtral en interprétant les deux personnages (lui-même jeune et Roland Barthe) et en ajoutant des silences.
A 1’07, un nouveau changement, dans la narration cette fois-ci, survient alors qu’il lie son anecdote à une autre qui se déroule trente ans plus tard sur le plateau d’une émission de Thierry Ardisson.
Les ruptures sont essentielles pour maintenir l’attention de l’auditoire et relancer son intérêt.

Le reste de l’extrait est sur le même mode : gestuelle, diction, ruptures, interprétation des personnages.

Keith Johnstone relève dans son ouvrage (disponible uniquement en anglais) Improv le fait qu’une histoire est une succession de « routines » dans lesquelles surviennent des ruptures, créant ainsi une nouvelle routine et ainsi de suite. C’est là que réside une des clés d’une présentation réussie. Vous pouvez imaginer votre présentation comme une histoire que vous racontez : créez des ruptures !

Pascal HaumontHumour et prise de parole : Fabrice Luchini et les ruptures
Partager cet article

Rejoindre la conversation

Sur le même sujet