House_of_cards_PowerPoint_1.jpg

Ce que House Of Cards nous apprend sur PowerPoint

House Of Cards, c’est l’histoire de l’ascension politique de Frank Underwood. Je suis fan de cette série depuis la 1ère saison ! Dans cette 3ème saison, Frank est devenu Président des Etats-Unis, à force de manipulation, de coups tordus, de traîtrises et de meurtres.
Frank est un exemple à deux titres :

  • C’est un maniupulateur hors pair. Exemple à ne pas suivre donc…
  • C’est un excellent communicant : exemple à suivre !

Voici comment il s’y prend avec ses proches collaborateurs.

Frank
Voici ce que touche un senior moyen. Une année d’avantages sociaux, qu’il ait été concierge ou gestionnaire de fonds. Cet argent pourrait être un travail pour une mère célibataire ou un étudiant fraîchement diplômé.

Frank
Pour l’instant, 44 cents sur chaque dollar imposé servent à payer ces avantages.

Frank
D’ici 2030, ce sera plus de la moitié, 62 cents. Les programmes sociaux nous ruinent. J’ai demandé un sondage à Remy.

Remy
« Aider mon pays signifie faire des choses qui me déplaisent. » 74 % des sondés approuvent cette déclaration.

Frank
74 %. Qu’est-ce que cela nous apprend ? On doit faire des choses qui déplairont aux gens. Et malgré tout, les trois quarts nous suivront. Pourquoi ? Parce qu’on promet des emplois. Et je vous le répète, quels sont les trois domaines dans lesquels on va créer de l’emploi ?

Frank
Les infrastructures gouvernementales et fédérales. L’augmentation de la force militaire et la collaboration avec nos amis dans le privé.

Si Frank avait fait un PowerPoint comme on en voit dans 90% des cas en entreprise, il aurait rempli ses diapos de listes à puces, de graphiques compliqués et de blocs de texte.
Au lieu de cela, il leur livre quelques chiffres et écrit 4 mots sur paperboard. Il aurait tout aussi bien pu écrire exactement la même chose sur 5 diapos au lieu de 5 feuilles.
Il y a 3 leçons à retenir de cette séquence :

  • C’est le discours oral le plus important. Ce qui est écrit sur la diapo sert à renforcer ce discours.
  • Il faut conserver une idée et une seule par diapo : ce n’est pas le temps qu’on passe dessus qui compte.
  • On peut écrire juste un nombre sur une diapo et il faut éliminer toutes les informations parasitantes.

Faites comme Frank, gardez le minimum sur vos diapos PowerPoint et soyez percutant dans votre discours. C’est comme cela que vous serez efficace et convaincant.

Avez-vous en tête d’autres exemples de prises de parole en public réussies ou non dans des films ou dans des séries ?

Pascal HaumontCe que House Of Cards nous apprend sur PowerPoint
Partager cet article

2 commentaires

Rejoindre la conversation
  • Yann - 11 juillet 2015 répondre

    Bonjour Pascal

    Je crois que mon commentaire antécédent n’est pas passé. Bref. Tout à fait d’accord avec toi Pascal. Je te recommande le site de Louis Marchant pour faire echo à cet article J’ai découvert ton blog y a fort peu, et il est aussi bien écrit qu’il est agréable à lire. Je pense que tu es le successeur de Jean Sommer. Même sur le plan tarifaire vous avez ce point commun de ne pas proposer une formation de 2 jours à 1 salaire qu’on pourrait trouver à 30 euros dans un bouquin (pour paraphraser Matt Damon dans « Will Hunting » à la 18e min). Peu de coms, tout comme moi. Courage.

    Tu as le sens du devoir et du service, ça finira par payer « un chat là » comme disent les couscousiers. 🙂

    Pascal Haumont - 12 juillet 2015 répondre

    Merci Yann pour tes encouragements et pour tes compliments !
    Ça me flatte beaucoup que tu me considères comme le successeur de Jean qui fait un super boulot et qui continuera à le faire pendant encore de nombreuses années (le mot « successeur » n’est donc pas forcément approprié 🙂
    Bon courage à toi également.

Rejoindre la conversation

Sur le même sujet