robinet.jpg

Ne soyez pas tiède dans vos prises de parole

Lorsque j’anime des formations à la prise de parole en public ou à la conception de PowerPoint efficace, j’entends parfois la phrase : « bah oui mais dans mon entreprise c’est pas possible ».

  • C’est pas possible de débuter par une accroche qui donne envie d’écouter la suite
  • C’est pas possible d’amplifier un peu mes gestes pour donner du corps à mon intervention
  • C’est pas possible de faire des diapos essentiellement visuelles pour compléter mon discours oral
  • C’est pas possible de faire ma présentation debout pour asseoir mon leadership
  • C’est pas possible de raconter une anecdote pour mettre en valeur mon message

Pas possible, pas possible, pas possible…

Evidemment, il semble toujours dangereux de sortir du cadre strict que semble vous imposer votre environnement et vous pensez que vous avez plus à y perdre qu’à y gagner. Mais rappelez-vous… Quelles sont les présentations qui vous ont le plus marqué ? Quelles sont celles dont vous vous souvenez encore aujourd’hui ?
Ce sont bien entendu celles où l’orateur avait compris que le plus important dans sa présentation, c’était son public. Et lorsque l’on place son public au centre de sa présentation, on lui donne envie d’écouter la suite, on donne du corps à son intervention, on complète son discours oral par du visuel, on assoit son leadership et on met en valeur son message.
Si on ne fait pas tout cela, on reste tiède.
On est bien dans l’eau tiède, on s’y endort presque mais personne ne se rappelle de ce qui est tiède.

Prenez le risque de bousculer un peu les habitudes établies. Bravez ce que vous pensez être des « interdits » implicites. Parce qu’il s’agit bien souvent de croyances profondément ancrées depuis l’enfance : la croyance qu’il est absolument inapproprié de « se montrer » en public. De cette croyance découle tout naturellement la sensation de « faire le clown » et « d’être ridicule » dès que nous sortons du cadre que nous nous fixons nous-même.
Mais les stagiaires qui expriment ces doutes sont toujours étonnés lorsqu’en formation je recueille l’avis des autres participants. Là où l’orateur aura eu la sensation d’en faire trop, les spectateurs auront vu quelqu’un de vivant. Là où l’orateur pensera avoir brisé tous les codes de la vie en entreprise, les spectateurs auront simplement été emportés par le discours de quelqu’un qui se différencie.

Car la clé est là : se différencier !

Si dans vos prises de parole :

Alors c’est seulement là qu’on vous remarquera. Prenez ce « risque » parce qu’il n’en est pas un. Reformulez-le plutôt en « saisissez cette opportunité ».

Pascal HaumontNe soyez pas tiède dans vos prises de parole
Partager cet article

Rejoindre la conversation

Sur le même sujet