poignee_mains_globe.jpg

A fuir : les « clichés » des PowerPoint

PowerPoint existe depuis plus de vingt-cinq ans ! Avec ce logiciel, on a mis entre les mains de non professionnels de la communication visuelle un outil très puissant et qui peut donner le meilleur comme le pire. Mais c’est quoi le pire ?

Il y a trois niveaux d’utilisations de PowerPoint :

  • Le niveau « super amateur » : ce sont celles et ceux qui abusent des listes à puces, des textes, des graphiques surchargés et des schémas compliqués. J’ai traité ici-même de nombreuses fois de la contre-productivité de ces pratiques. J’espère que vous n’y êtes plus 😉
  • Le niveau « professionnel » : ce sont celles et ceux qui savent proposer un support visuel d’allure professionnelle qui aidera leur public à comprendre et mémoriser leur discours oral. Si vous y êtes, bravo !
  • Entre les deux, se trouve le niveau « amateur » : ce sont celles et ceux qui ont compris que PowerPoint est là pour soutenir visuellement votre discours oral, et qu’il faut donc y proposer des éléments visuels. Malheureusement, faute de temps, d’originalité et de compétences, ils tombent souvent dans les « clichés » hyper-classiques que vous devez éviter si vous voulez passer au niveau au-dessus !

Les images qu’on a vues 17 000 fois

Petit jeu : « trouvez l’image qui convient ».

Si je vous dis « innovation », vous allez me répondre « ampoule ».

ampoule

Si je vous dis « objectif », vous allez me dire « cible ».

cible

Et enfin si je vous dis un autre truc plus ou moins vague qui implique au moins deux personnes, genre « partenariat » ou « esprit d’équipe » ou « nos valeurs », vous allez me dire « poignée de main », voire carrément « poignée de main devant un globe ».

poignee_mains_globe

Le problème c’est que ça a déjà été vu 17 000 fois ! C’est d’ailleurs exactement ce que vont se dire vos spectateurs. Ou s’ils ne se le disent pas, ils vont le ressentir. Dans tous les cas, ça n’aura absolument pas l’impact escompté puisque le visuel est éculé. Personnellement, je pleure toujours à la fin du Cercle des poètes disparus, mais c’est parce que je l’ai vu trois fois. A là 17 000ème, je serai indifférent.

Les cliparts ringos de chez ringos

Haha, qu’ils sont mignons ces petits bonhommes blancs qui font plein de trucs. Oui, mais non. C’était à peu près novateur en 1996. Maintenant c’est ringard. Oubliez. Allez, je vous offre le combo, le grand chelem !

bonhommes_blancs

Je vous vois venir, mais c’est pareil pour ceux qui sont sous forme d’ombres noires et allongées. Non.

Les images massacrées

Je ne vous les impose pas : ce sont les images qui sont déformées, qui ont des « watermarks », celles qui sont pixelisées… Bref les images abîmées qui font amateur. Cherchez toujours les grandes images de haute qualité et ne les déformez pas. Merci !

Il y a des astuces pour trouver la bonne image à insérer dans votre PowerPoint, utilisez-les. Et au besoin, offrez-vous une formation PowerPoint efficace. Ça ne sera jamais de trop.

Pascal HaumontA fuir : les « clichés » des PowerPoint
Partager cet article

Rejoindre la conversation

Sur le même sujet