Un imposteur chez SODIE

Pascal Haumont a été infiltré en tant que consultant en informatique chez SODIE France. Il a ensuite imité les dirigeants de l’entreprise à la surprise et pour le plus grand plaisir de tous les collaborateurs.

Rencontre avec Estelle Sauvat, Directrice Générale de SODIE France, et Pascal Haumont, impro-imitateur.

Estelle Sauvat
J’avais envie de proposer un événement original, peu conventionnel aux collaborateurs de SODIE à l’occasion d’une soirée de fin d’année. Me souvenant des excellentes imitations et des capacités d’improvisation de Pascal lorsque j’avais assisté à son spectacle, je me suis dit qu’il y avait matière à créer un événement « sur mesure » pour SODIE.
Je l’ai rencontré afin de lui exposer ma demande et il a tout de suite été séduit, et prêt à relever ce défi. Nous avons élaboré ensemble une stratégie.
Pascal Haumont a donc été présenté dans l’entreprise en tant que Pascal Diosé, consultant en informatique. Il a rencontré les principaux dirigeants sous le prétexte de les interroger sur une problématique adaptée à nos besoins pour l’occasion.

Pascal Haumont
Ingénieur en informatique était mon ancien métier, il n’a donc pas été difficile de me fondre dans ce nouveau rôle. J’ai composé un personnage : Pascal Diosé était quelqu’un de très discret, avec un beau costume, parlant très doucement, prenant beaucoup de notes mais s’exprimant peu.

Estelle Sauvat
Pascal Diosé a donc rencontré quatre de nos dirigeants, les a interrogés sur un projet conçu pour l’occasion, en les invitant à soumettre respectivement leurs points de vue sur nos enjeux techniques, voire au delà.

Pascal Haumont
Prenant une série de notes, et très à l’écoute de leurs gestes, leurs postures, je me suis intéressé à la forme, et très peu au fond ! Voix et comportements ont été mes priorités… me permettant ainsi de préparer les imitations de ces personnages.

Estelle Sauvat
Lors de la soirée, au cours de laquelle tous attendaient un Pascal « consultant », son complice pianiste, Christophe Robillard, a joué les premières notes des Corons de Pierre Bachelet. Pascal s’est alors saisi du micro et a chanté une parodie adaptée à SODIE. Les collaborateurs étaient stupéfaits. Il a révélé ensuite sa véritable identité et s’est lancé dans une histoire au cours de laquelle il a imité les principaux dirigeants. Pour le plaisir de tous, de surprises en éclats de rires, Pascal a su reproduire finement les mimiques et les voix, parfois même exagérées au cours d’une série de sketchs plus drôles les uns que les autres ! Tout en restant bienveillant, l’intention de surprendre et d’accepter l’autodérision a été ingénieusement menée par Pascal et Christophe.

Pascal Haumont
Il faut dire que je m’étais également beaucoup renseigné auprès des quelques personnes dans la confidence pour cerner la représentation dans l’entreprise des « cibles » choisies. J’essaie toujours d’être un poil moqueur… tout en restant bienveillant.

Estelle Sauvat
Pascal a ensuite joué son spectacle habituel. Des mélanges de chansons, de chanteurs… un spectacle très interactif avec le public. Il a même utilisé des documents de SODIE pour créer de nouvelles chansons. La soirée s’est terminée sur un karaoké « live » avec le pianiste. Un moment de plaisir inoubliable que je recommande !

Pascal HaumontUn imposteur chez SODIE